La marionnette est une figurine à articulations, pouvant être constituée de matières très diverses, manipulée par un être humain en vue de raconter une histoire. Ce style d’expression théâtrale, dont la plus ancienne forme est le théâtre d’ombres, existe depuis au moins l’Antiquité. Autant dire que l’art de la marionnette suit une trajectoire parallèle à l’histoire de la civilisation humaine. Si à l’origine, l’existence même de la marionnette est motivée par des impératifs d’adulte, notamment en matière de cérémonie religieuse, sous notre ère, elle est devenue, entre autres, un merveilleux moyen de stimuler l’imagination et la créativité des tout-petits. Tour d’horizon de ce qui fait de la marionnette un fantastique jouet à offrir à un enfant.

La marionnette : un jouet fascinant

Une figurine, quelle qu’elle soit, est toujours un objet de fascination pour un enfant. Elle est comme le petit être d’un monde en réduction dans lequel un petit peut projeter ses envies, ses peurs, ses rêves… Un autre soi en quelque sorte. Il est encore plus facile de s’identifier à une marionnette. Conçue pour être manipulée, elle devient aisément une extension de l’enfant lui-même, qui peut alors projeter toutes ses envies d’aventure dans ce petit être articulé. La marionnette devient une sorte d’ami que l’enfant peut modeler à sa guise.

Quelle marionnette offrir ?

Il existe de nombreux types de marionnette, et tous ne sont pas forcément bien adaptés à un enfant en bas âge. Typiquement, la marionnette à fils n’est pas indiquée car elle nécessite une précision et une dextérité qui font défaut à un enfant très jeune. La célèbre marionnette à tringle n’est pas recommandée pour les mêmes raisons. À l’inverse, la marionnette à gaine est parfaite : manipulable uniquement en enfonçant une main à l’intérieur de la poupée, elle est idéale pour un petit qui ne maîtrise pas encore bien ses gestes. De la même manière, la marotte, simple tête fixée au bout d’un bâton, sera aisément manipulée par un très jeune enfant.

Comment bien raconter une histoire ?

Nulle complication à aller chercher. Dès lors qu’il a compris le fonctionnement d’une marionnette, un enfant laissera voguer naturellement son imagination et construira lui-même le récit qui va l’enchanter. Disposer d’un petit théâtre de marionnettes, acheté ou fabriqué avec les moyens du bord, est un vrai plus : que l’enfant manipule lui-même ou qu’il soit spectateur face à ses parents, l’attrait d’un petit lieu dédié à toutes ces fantaisies sera forcément réjouissant. Et, en cas de panne sèche d’inspiration, pas de panique : la littérature jeunesse est un vivier de merveilleuses histoires à mettre en scène et à raconter.

Où trouver des marionnettes ?

L’option la plus amusante, qui est également la moins pratique, est de fabriquer soi-même les marionnettes de son enfant. La marotte notamment est particulièrement facile à réaliser : un bâton, un peu de colle, et une tête, même grossièrement dessinée, et le tour est joué. Il ne faut pas hésiter à chiner sur les brocantes : la marionnette est véritablement ce qu’on appelle un « jouet ancien », et il n’est pas rare de trouver quelques-uns de ces objets en bon état sur les étals des brocanteurs du dimanche. Bien sûr, les magasins de jouets sont tout indiqués pour une recherche de ce genre, en particulier les boutiques spécialisées dans les jeux anciens. Et bien entendu, Internet, la caverne d’Ali Baba par excellence, est assurément un excellent moyen de se procurer l’une de ces figurines articulées.

Qu’elle soit ancienne, neuve, achetée ou « fabriquée maison », la marionnette constitue l’un des plus beaux jouets qu’un enfant peut recevoir, car il est toujours merveilleux de voir l’objet de son imagination s’animer devant soi. Une valeur sûre.